La trésorerie des PME mise à mal par le mouvement des gilets jaunes

La trésorerie des PME mise à mal par le mouvement des gilets jaunes

Gilets jaunes VS TPE/PME

Qu’on soit bien d’accord, Wefinup n’a pas vocation de prendre parti pour les uns ou pour les autres et ne fait pas non plus d’amalgame entre gilets jaunes et casseurs. Mais voilà, c’est dans tous les médias : gilets jaunes et PME ne font pas bon ménage !

Les PME sont les premières victimes de la crise des Gilets Jaunes

Eh oui ! Il faut bien le dire, les premiers touchés par les manifestations hebdomadaires organisées depuis novembre dernier sont un peu le commerce en ligne et les centres commerciaux et beaucoup les artisans et les commerces de proximité qui voient leur chiffre d’affaires chuter vertigineusement.

C’est tout d’abord les blocages des ronds-points stratégiques desservant ces commerces et leurs livraisons, avant et pendant la période des soldes, puis le vandalisme qui ont fait fuir les clients et les touristes. Certains commerçants ont même fermé boutique plusieurs samedis consécutifs par peur de l’accident et sur les recommandations du maire de leur ville.

Et si les clients ne consomment plus, l’argent ne rentre plus dans les caisses : les commerçants, qui subissent une perte de 15 à 50% de leur chiffre d’affaires, n’arrivent plus à payer leurs charges, ont des loyers en retard, ne peuvent plus rémunérer leurs employés et surtout, n’ont pas de trésorerie pour acheter matières premières, fournitures et marchandises.

On en parle aussi : La trésorerie, Baromètre de votre entreprise

En février dernier, 4962 établissements, essentiellement des PME appartenant au secteur du commerce (35,3%), mais aussi lié au secteur de la construction (14%), de la restauration et de l’hôtellerie (10.9%) ont déposé une demande de chômage partiel pour 72675 salariés.

"

J’ai autrefois financé un client lors de sa création d’entreprise et un vrai climat de confiance c’est naturellement installé. Jusqu’a ce que je sois contrainte de refuser un financement dont il avait cruellement besoin;
De la banquière qui lui avait permis de démarrer son activité, j’étais devenue celle qui lui avait tiré une balle dans le pied.

Aurélie

co-fondatrice

"

La Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME) a alerté sur la situation des petits commerçants, au bord de la catastrophe économique suite aux manifestations et dégradations des derniers mois.Suivre leurs actualités permet d'être au courant en temps réel des éventuels fluctuation de son marché.

Aurélie

co-fondatrice

L’état aide les PME touchées

Pour répondre à la colère des PME mais aussi à celle des collectivités territoriales, Bruno Le Maire, Ministre de l’Economie et des Finances, a mis en place des dispositifs d’aide et d’accompagnement aux commerçants (étalement des charges sociales et de certaines exonérations,  mesures de chômage partiel et mesures de soutien à la trésorerie) dès la fin de l’année 2018. 

Pourtant, ces mesures d’aide du gouvernement sont restées peu utilisées étant qualifiées de « parcours du combattant ». Selon la Confédération des Petites et Moyennes Entreprises, « le chiffre d’affaires perdu ne se rattrape pas », « les dispositifs de soutien » du gouvernement ne changent « malheureusement rien » à cette situation.

De fait, Bruno le Maire a récemment décidé de prolonger ces mesures sociales et fiscales jusqu’au 30 avril prochain et afin de faciliter les démarches des commerçants de créer des brigades d’intervention pluridisciplinaires (impôts, sécurité sociale et aides régionales aux entreprises). Celles-ci viendront à la rencontre des commerçants avant même d’être sollicitées.

Partagez cet article :

Rédaction / Édition : Valentin Amelineau

Wefinup intègre le nouveau programme de WILLA : “Women in Fintech”
19Juil

Wefinup intègre le nouveau programme de WILLA : “Women in Fintech”

Wefinup intègre le nouveau programme de WILLA : “Women in Fintech” RETOUR

Rivalités Banques / Fintechs : bonjour le POC (Proof of concept)
11Juin

Rivalités Banques / Fintechs : bonjour le POC (Proof of concept)

Comment créer un écosystème favorable où les banques et les Fintechs profitent

Guillaume Olivier Doré, fondateur de Mieuxplacer.com se porte candidat au comité French Tech Bordeaux
06Juin

Guillaume Olivier Doré, fondateur de Mieuxplacer.com se porte candidat au comité French Tech Bordeaux

Guillaume Olivier Doré, fondateur de Mieuxplacer.com se porte candidat au comité French

9-13 Rue Jean Paul Alaux, 33000 Bordeaux
05 31 60 51 61
contact@wefinup.com

Wefinup recrute

On recherche
de nouveaux talents

Accrédité par l’ORIAS comme courtier en opérations de banque et en services de paiement sous le n°18003747
Responsabilité professionnelle n° BERCP100199-1